Sommaire

Poser du tadelakt au mur

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Voir en vidéo Télécharger la fiche

Enduit à la chaux écologique, le tadelakt vient du Maroc, où il est souvent utilisé dans les hammams, les fontaines, les bassins... Son imperméabilité et son étanchéité en fait un revêtement très prisé dans les pièces d’eau.

Poser du tadelakt au mur est délicat à réaliser. Il est important de respecter les étapes et les techniques de pose pour garantir une étanchéité parfaite. Commencez par une petite surface pour tester, car le tadelakt se réalise en une seule fois pour éviter les raccords disgracieux.

Astuces pour travailler le tadelakt

  • Travailler dans des conditions tempérées, l’idéal étant une température entre 10 et 18 °C afin d’éviter un séchage trop rapide et un faïençage du tadelakt.
  • Pour teinter le tadelakt, respectez les dosages indiqués pour chaque préparation, afin de ne pas le saturer.
  • Le tadelakt s’applique sur tout type de supports (bruts et poreux), sauf sur ceux déjà enduits de ciment ou peints avec une résine de synthèse. Sur du plâtre, la chaux risque de fariner et de se décoller. Une sous-couche de peinture minérale est alors indispensable.
  • Égrenez les peintures brillantes ou satinées et passez une sous-couche de peinture minérale avant d'appliquer le tadelakt.

1. Préparez un tadelakt

Dans une auge de maçon ou un seau, mélangez un volume de chaux de Marrakech avec 70 % d’eau à l’aide d’une truelle ou d’un embout mélangeur adapté à une perceuse.

Pour réaliser un tadelakt teinté :

  • Ajoutez des pigments naturels ou des oxydes (environ 5 à 15 % du volume), plus ou moins selon la teinte désirée (le mélange s’éclaircit en séchant) et sans saturer le lait.
  • Pensez à bien peser la dose et à la noter pour éventuellement retrouver la même teinte en cas de manque.
  • Mélangez à l’aide d’un fouet ou de l’embout mélangeur pour obtenir une teinte uniforme.

Laissez reposer le mélange 24 ou 48 h dans un endroit frais et sec.

2. Préparez le support

Préparez le mur durant le temps de repos de la préparation.

  • Si le support n’est pas uniforme (briques, torchis, parpaings…), recouvrez d’un lait ou d’un badigeon de chaux avant d’appliquer le tadelakt.
  • Rebouchez les fissures et les trous conséquents à l’aide d’un enduit de rebouchage.
  • Poncez et dépoussiérez pour obtenir des murs parfaitement propres et lisses, comme pour toute peinture.
  • Humidifiez le support avec un pulvérisateur la veille ou quelques heures avant l’application.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Réalisez la première couche du tadelakt

Le lendemain, mélangez bien la préparation pour qu’elle soit homogène et teintée uniformément.

  • À l’aide du platoir, appliquez une première couche d’enduit de 5 mm d’épaisseur.
  • Égalisez le support en appuyant fortement sur le platoir.
  • Laissez prendre.

4. Réalisez la seconde couche du tadelakt

Quand la première couche commence à prendre (au toucher le doigt ne laisse plus de trace), appliquez la seconde couche d’enduit de même épaisseur avec le platoir.

  • Lissez bien l’enduit en faisant des mouvements circulaires, sans toutefois trop appuyer pour éviter les laitances de chaux.
  • Laissez prendre.
  • Resserrez le tadelakt avec le galet de polissage, c’est-à-dire appliquez le galet sur l’enduit petites zones par petites zones et suivant des mouvements circulaires.
  • Insistez sur les fissures et les craquelures pour les obstruer. Lors du séchage, si de nouvelles fissures apparaissent, passez de nouveau le galet sur la zone.

5. Réalisez la couche de finition

Le lendemain, diluez dans de l’eau un peu de savon noir (environ 20 % pour un litre).

  • Appliquez au pinceau plat cette solution sur le mur et faites-la pénétrer à l’aide du galet de polissage, toujours par petites zones par petites zones et en faisant des mouvements circulaires.
  • Laissez sécher complètement avant d’utiliser la pièce, s’il s’agit d’une salle de bains : de 48 h à plusieurs semaines selon l’importance du chantier et la nature des travaux (murs, douches…).

Matériel pour poser du tadelakt au mur

Imprimer
Taloche

Taloche

Environ 10 €

Pigments

Pigments

À partir de 3 € les 300 ml

Truelle

Truelle

À partir de 4 €

Perceuse avec fouet mélangeur

Perceuse avec fouet mélangeur

À partir de 30 € (20 € pour la perceuse, 10 € pour le mélangeur)

Auge

Auge

À partir de 2 €

Enduit de rebouchage

Enduit de rebouchage

Environ 7 € pour 5 kg

Papier abrasif

Papier abrasif

Environ 5 € les 3 feuilles

Pulvérisateur

Pulvérisateur

À partir de 2 €

Galet de polissage

Galet de polissage

40 € environ

Savon noir liquide

Savon noir liquide

Environ 5 €

Pinceau brosse

Pinceau brosse

Environ 10 €

Aussi dans la rubrique :

Pose du tadelakt

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider